Wednesday, October 30, 2013

Bénévole pour Jeunesse Canada Monde – Message environnemental

Fannie Chiassion est présentement bénévole pour Nature Canada. Elle est originaire de Trois-Rivières (Québec) et participe à un échange de Jeunesse Canada Monde. Fannie travaille avec Nature Canada pour une durée de 2 mois, de début octobre à  fin novembre. Elle rejoint les équipes de communication et de conservation et les aide à réaliser plusieurs projets. 

Je m’appelle Fannie et je viens de Trois-Rivières au Québec.  Je suis une jeune bénévole qui participe présentement au programme Jeunesse Canada Monde pour une durée de 6 mois. Mon échange se déroule en 2 phases, une dans une communauté canadienne (Ottawa) et une autre dans une communauté Kenyane (Kagwe). Nous sommes une équipe de 9 Canadiens et 9 Kenyans provenant de différentes régions. Avec un homologue du même sexe et provenant du pays d’échange, nous partageons la vie quotidienne des deux pays dans une famille d’accueil. Nous participons également, avec un homologue différent,  à des stages se rapportant à l’environnement.  Je travaille donc pour Nature Canada durant la première phase de l’échange avec David Njuguna, un membre de notre équipe originaire du Kenya.

Bref, en tant que jeune volontaire de ce programme se rapportant à l’environnement, j’aimerais transmettre un message. Il y a de nombreux problèmes environnementaux dont nous faisons face de nos jours : le réchauffement climatique, la déforestation, la surproduction et surconsommation, les déchets toxiques…  pour nommer que ceux-là. Récemment, j’ai lu un livre nommé Flight of the Hummingbird dans lequel, selon moi, une bonne morale environnementale est transmise : « Les humains sont la seule espèce détenant le pouvoir de détruire la terre. Bien que nous ayons la capacité de détruire, nous avons également la capacité de la protéger. »

Le plus important à retenir, c’est que chacun de nous a la capacité de contribuer à protéger la terre dans sa vie quotidienne. C’est par des petites actions que nous pouvons arriver à faire une grande différence. Éteindre la lumière en sortant d’une pièce, utiliser un moyen de transport qui pollue moins (ou, préférablement, pas du tout), recycler, réutiliser, réduire et répartir le plus possible sont des actions qui ne demandent pas beaucoup d’efforts et qui peuvent faire partie du quotidien de tout le monde. Et si vous croyez que vos actions en tant qu’individu ne font aucune différence, souvenez vous de ceci : « si les actions d’une seule personne n’ont pas d’impact signifiant, les actions combinées de milliers de personnes font certainement une différence. »


0 comments: